Detail

Management Qualité: exigence ou efficience?

Donnerstag, 2. November 2017, 08:00 Uhr, La Marive, Yverdon-les-Bains

Paolo Baracchini

Paolo Baracchini
Chargé de Cours HES-SO & EPFL

La recherche de la performance passe par la connaissance du contexte global de l’entreprise donc de ses parties intéressées.





Myriam Bertrand

Myriam Bertrand
Fondatrice de Ligne de Myr, consultante et coach certifiée

Pour une efficacité durable, l’amélioration continue doit miser sur le facteur humain.





Abraham Camara

Abraham Camara
Spécialiste des Systèmes d’Information, Maison Cartier Horlogerie

L’industrie 4.0 n’est pas un objectif, il doit répondre au besoin de transformation de l’entreprise.





Sonia Cardeal

Sonia Cardeal
Consultante Formatrice de l’ARIAQ

Pour aller vers l’excellence il faut analyser le niveau de performance.





Damien Chardaire

Damien Chardaire
Responsable Qualité et Fiabilité chez Sonceboz SA

Détecter au plus tôt les dérives produits & processus par une analyse permanente des signaux faibles de non qualité.





Clement Cohen

Clement Cohen
CEO au sein de Performant Group

L’efficience de nos jours exige de travailler autrement. Oser aller plus loin!





Xavier Comtesse

Xavier Comtesse
Fondateur de Manufacture 4.0 Think Tank, Swiss Creative Center, Avenir Suisse

Lorsqu’un tsunami survient la mer se retire dans un premier temps puis envahit tout: il en sera de même avec la révolution industrielle 4.0.





Nicolas Guignet

Nicolas Guignet
Directeur chez Techniserv SA

Un SMQ digital utile et utilisé est un puissant outil pour l’amélioration continue.





Katia Gutknecht

Katia Gutknecht
KG Consulting, Fournisseur de solutions en projets achats

Afin de pérenniser le succès d’une entreprise, l’exigence et l’efficience sont comme les deux faces d’une pièce de monnaie: indissociables.



Fabrice Jeanningros

Fabrice Jeanningros
Responsable de la perception Clients, Maison Cartier Horlogerie

Les données informatiques valent aujourd’hui des milliards. Désormais numérisées, elles deviennent accessibles et peuvent être comparées jusqu’à produire des résultats surprenants.

(Guillaume Grallet - Publié le 14/03/2012 Le Point).

Annika Mansson

Annika Mansson
Fondatrice de la société Happy at Work

Pour l’efficience des entreprises, il n’y a rien de mieux que le bonheur au travail!





Denis Martin

Denis Martin
Chef restaurateur étoilé Michelin, spécialiste de la cuisine moléculaire

Dans n’importe quel métier l’importance c’est d’avoir sa ligne.





Pierre Maudet

Pierre Maudet
Conseiller d’État chargé du département de la sécurité et de l’économie,
État de Genève

Il est bon de rappeler que si l’État n’est que l’un des acteurs de notre système économique, il est chargé d’une mission fondamentale. Bien que cadrée par le principe de liberté économique, son action demeure essentielle, en particulier pour la constitution de conditionscadres optimales, nécessaires à un développement économique et sociétal harmonieux et durable.

Geneviève Morand

Geneviève Morand
Fondatrice de Rezonance, auteur de livres de management

Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.





Bernard Murry

Bernard Murry
Président Université Lean Six Sigma et chargé de cours Mines Paris

Comment les principes de la qualité évoluent pour l’amélioration de l’efficience de l’entreprise?





Jean-Michel Pou

Jean-Michel Pou
Président-Fondateur Deltamu, Président Auvergne Efficience Industrielle

Il faut accepter que le fait les mesures ne sont pas justes, toute décision comporte donc un risque qu’il faut évaluer : la Smart Metrology offre des solutions pour prendre les décisions pertinentes malgré les doutes…



Raymond Riess

Raymond Riess
Professeur Industrialisation , Quality Risk Management, Lean Manufacturing

La capabilité, outil de maitrise de l’ennemi numéro un de la production: la variabilité.





Nathalie Wardé

Nathalie Wardé
Consultante et formatrice dans l’industrie pharmaceutique

L’exigence de tout patient, qui est de recevoir le bon produit à la bonne dose au bon moment, ne passe-t-elle pas par l’efficience de la chaîne d’approvisionnement des produits thérapeutiques?